Communauté du Coeur Eucharistique de Jésus - Esprit & Vie


Neuvaine de prière
 au Cœur Eucharistique



Litanies au Cœur eucharistique de Jésus 

Père qui nous donnes le pain du ciel, sanctifie-nous. 

Christ présent au monde par l'Eucharistie, sanctifie-nous. 

Esprit qui vivifies nos cœurs par l'Eucharistie, sanctifie-nous. 

Trinité Sainte, dont l'intimité s'ouvre à nous par l'Eucharistie, sanctifie-nous. 

Cœur eucharistique de Jésus, mystère livré à notre adoration, attire-nous à toi. 
Cœur eucharistique, avide de nous combler de dons spirituels, 

- heureux de partager tes richesses intimes, 
- ouvert à tous les besoins de notre âme,
- assoiffé de notre foi et de notre amour,
- empressé à nous guérir de nos faiblesses, 

- foyer d'union de tous les cœurs,
- centre de rapprochement et de réconciliation, 

- sensible aux souffrances des malades,
- plein de compassion pour tous les éprouvés, 
- si désireux de nous associer à ton offrande, 

- si ardent à nourrir les affamés de Dieu, 
- si humble dans le service de notre table, 
- si doux dans l'accueil de nos visites,
- si généreux dans le don de ta présence, 
- source inépuisable de notre confiance, 

- plein d'attrait pour ceux qui cherchent l'infini, 
- qui nous remplis d'ivresse spirituelle,
- qui fais jaillir en nous une nouvelle espérance, 
- qui fais entrer en nous l'énergie divine,
- qui nous offres le repos et la paix,
- qui développes en nous une profonde joie, 
- débordant d'action de grâces, 

Prions, 

Père qui en donnant ton Fils au monde as voulu lui livrer son Cœur eucharistique, fais-nous apprécier ce don suprême de ton amour, pour que toute notre vie y trouve une source de joie et de confiance. Par Jésus-Christ notre Seigneur. 



Premier jour de la neuvaine « Tel fut le premier des miracles » (Jn 2, 11) 

Lecture : Jn 2, 1-13

« Le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la mère de Jésus y était. Jésus aussi fut invité à ces noces, ainsi que ses disciples. Or il n' y avait plus de vin, car le vin des noces était épuisé. La mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont pas de vin. » Jésus lui dit : « Que me veux-tu, femme ?
Mon heure n'est pas encore venue. » Sa mère dit aux servants : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » Or il y avait là six jarres de pierre, destinées aux rites de purification des Juifs; elles contenaient chacune deux ou trois mesures. Jésus dit aux servants « Remplissez d'eau ces jarres. » Ils les remplirent jusqu'au bord. « Puisez maintenant, leur dit- il, et portez-en au maître du repas.» Ils lui en portèrent. Le maître du repas goûta l'eau changée en vin - et il ne savait pas d’où celui-ci venait, tandis que les servants le savaient, eux qui avaient puisé l'eau, - le maître du repas appelle le marié et lui dit: « Tout le monde sert d'abord le bon vin et, quand les gens sont gais, le moins bon. Toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant ! » Tel fut le premier des signes de Jésus, il l'accomplit à Cana de Galilée et il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui. Après quoi, il descendit à Capharnaüm avec sa mère et ses frères, mais ils n'y demeurèrent que quelques jours. La Pâque des Juifs était proche et Jésus monta à Jérusalem.» 

Prière méditative

Seigneur Jésus, En opérant le miracle de Cana peu avant la fête de la Pâque, tu as commencé à révéler ton Cœur eucharistique. Tu as manifesté ton intention secrète d'instaurer un banquet de noces, où se ferait sentir la joie de la venue de l'amour divin au milieu des hommes. Tu t'es présenté comme l'Epoux qui vient du ciel afin de livrer définitivement à l'humanité la tendresse et la bienveillance de Dieu. Lorsque tu as changé l'eau en vin, tu as annoncé par un signe sensible l'admirable transformation du vin en ton sang. En offrant à ces Noces ton propre vin, meilleur et plus abondant, tu as dévoilé ton intention de répandre dans les cœurs ton amour. Nous voudrions participer avec plus de foi au banquet de ton Eucharistie, et recevoir tout l'amour dont tu désires enrichir notre vie. 

Christ, Epoux de l'humanité,

Nous te louons et te remercions d'avoir institué pour notre existence quotidienne, un banquet de noces où tu te livres à nous avec tout ton amour, et de renouveler en chaque Eucharistie un miracle plus grand que celui de Cana. 

Prière pour le monde

- Pour répondre à ton désir de te faire reconnaître comme l'Epoux divin, Jésus, nous te prions ;
- Pour tous ceux qui sont à la recherche de l'amour parfait afin qu'ils le trouvent en toi, nous te prions ;
- Pour tous les chrétiens, afin qu'ils puisent dans ton Eucharistie une ivresse spirituelle;
- Pour ceux qui sentent en eux un manque d'amour, afin qu'ils reçoivent dans le banquet eucharistique la force d'un amour plus généreux ;
- Pour ceux dont l'âme est accablée par les épreuves, afin qu'ils soient ranimés par l'Eucharistie et trouvent en elle une source d'énergie ;

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui as envoyé ton Fils parmi nous afin qu'il nous soit présent comme Epoux divin, accorde-nous la grâce de prendre part au banquet de noces qui nous est offert par le Cœur eucharistique de ton Fils Jésus-Christ Notre Seigneur. 


Deuxième jour de la neuvaine « Tous mangèrent et furent rassasiés » (Mt 15, 37) 

 Lecture : Mt 15, 32-38

« Jésus appela à lui ses disciples et leur dit : « J'ai pitié de cette foule, car voilà trois jours qu'ils restent auprès de moi et ils n'ont pas de quoi manger. Les renvoyer à jeun, je ne le veux pas : ils pourraient défaillir en route. » Les disciples lui disent : « Où prendrons-nous, dans un désert, assez de pains pour rassasier une telle foule ? » Jésus leur dit : « Combien de pains avez-vous ? »
- « Sept, dirent-ils, et quelques petits poissons. » Alors il ordonna à la foule de s'étendre à terre ; puis il prit les sept pains et les poissons, rendit grâces, les rompit et se mit à les donner à ses disciples, qui les donnaient à la foule. Tous mangèrent à satiété, et des morceaux qui restaient on ramassa sept pleines corbeilles ! Or, à manger il y avait quatre mille hommes, sans compter les femmes et les enfants ». 

Prière méditative

Seigneur Jésus, Tu as pitié de la foule affamée, craignant que ceux qui étaient
venus t'écouter ne défaillent en cours de route. Tu pensais à d'autres foules affamées, à la multitude de ceux qui éprouvent la faim la plus profonde, la faim de Dieu. Par le miracle de la multiplication des pains, tu as nourri et rassasié tous les affamés, de manière à annoncer le pain qui descend du ciel, l'Eucharistie destinée à nourrir spirituellement tous les hommes. Par l'abondance des pains, tu as fait entrevoir l'abondance de vie que la chair du Fils de l'homme allait procurer à l'humanité. C'est par une générosité débordante que tu as répondu à l'aspiration la plus profonde du cœur humain et que tu as dévoilé les intentions de ton Cœur eucharistique. Nous voudrions éprouver de plus en plus la faim de l'Eucharistie, afin de recevoir tout ce que tu as voulu nous donner. 

Christ, pain descendu du ciel, Nous te louons et nous te remercions, parce que dans ta pitié pour la faim humaine, tu as voulu nous donner une nourriture spirituelle, ton propre corps, afin de nous introduire dans la plus grande intimité de ton Cœur. 

Prière pour le monde

Pour répondre à ton désir de combler notre faim spirituelle, Jésus, nous te prions :
- Pour tous ceux qui craignent de défaillir sur la route, afin qu'ils cherchent leur force dans l'Eucharistie, nous te prions...
- Pour les indifférents, afin qu'ils ressentent au fond d'eux-mêmes la faim de Dieu et se tournent vers toi ;
- Pour de plus nombreuses vocations sacerdotales, afin que la célébration de l'Eucharistie soit assurée partout où se trouvent des communautés chrétiennes ; - Pour ceux qui manquent de vitalité dans leur existence chrétienne, afin
que l'Eucharistie les rende plus fermes et plus généreux ;

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui nous donnes le pain de chaque jour, fais-nous reconnaître dans le repas de communion une source abondante de vie, celle qui jaillit du Cœur eucharistique de ton Fils, Jésus-Christ Notre Seigneur. 


Troisième jour de la neuvaine « J'ai eu le grand désir » (Lc 22, 15) 

Lecture : Lc 22, 14-16

« Lorsque l'heure fut venue, Jésus se mit à table, et les apôtres avec lui. Et il leur dit : « J'ai eu le grand désir de manger cette pâque avec vous avant de souffrir ; car, je vous le dis, jamais plus je ne la mangerai jusqu'à ce qu'elle s'accomplisse dans le royaume de Dieu. »

Lecture méditative

Seigneur Jésus, En confiant à tes disciples ton grand désir de manger avec eux la Pâque, tu leur as laissé entendre combien intense était ton désir d'instituer l'Eucharistie. Tu voulais que ton Eucharistie soit le comble à ton amour pour les hommes, en te livrant à eux dans ton Corps et dans ton Sang, comme nourriture et breuvage. Tu désirais renouveler sans cesse l'offrande du sacrifice que tu ferais le lendemain au Calvaire, une fois pour toutes, afin qu'elle reste actuelle pour nous tous et nous entraîne sur la voie de l'offrande. Ton désir était si intense non seulement parce que tu brûlais de te donner, mais encore parce que tu connaissais notre besoin de l'Eucharistie. Nous voudrions accueillir ton désir et y répondre par le nôtre, désirer la participation à ton offrande eucharistique, le repas de communion, et ta présence perpétuelle au milieu de nous. 

Christ, premier affamé de l'Eucharistie, Nous te louons et te remercions. Par ton désir de l'Eucharistie, tu nous as révélé la force extrême de ton amour, et tu nous montres l'immense valeur de ton offrande, de ton repas et de ta présence. 

Prière pour le monde

Pour répondre à ton grand désir de l'Eucharistie, Jésus, nous te prions :
- Pour tous les chrétiens, afin qu'ils apprécient de plus en plus la valeur unique de l'Eucharistie, nous te prions...
- Pour les pasteurs de l'Eglise, afin qu'ils soient animés d'un grand désir d'entraîner le peuple chrétien dans la célébration eucharistique ;
- Pour ceux qui cherchent la présence divine, afin qu'ils la reconnaissent et l'adorent dans l'Eucharistie.

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui souhaites nous faire vivre de ta vie, fais en sorte que nous répondions, par notre ardeur à participer à l'Eucharistie, au grand désir du Cœur eucharistique de ton Fils Jésus-Christ Notre Seigneur. 


Quatrième jour de la neuvaine « Il rendit grâces » (Lc 22, 19) 

Lecture : Lc 22, 19-20

« Prenant du pain, il rendit grâces, le rompit et le leur donna, en disant : « Ceci est mon corps, donné pour vous ; faites cela en mémoire de moi. » Il fit de même pour la coupe après le repas, disant : « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, versé pour vous. » 

Prière méditative

Seigneur Jésus, Lorsque tu as rendu grâces, tu as ouvert au Père le fond de ton cœur, et tu lui as adressé le plus ardent merci jamais prononcé sur la terre. Dans cette action de grâces, tu as fait monter vers le Père l'offrande la plus complète, où tu engageais toute la force de ton amour. Chaque Eucharistie renouvelle ton action de grâces et nous invite à redire au Père notre merci pour tout ce qu'il nous donne. En nous associant à ton action de grâces, tu désires nous unir à ton offrande, offrande que tu voudrais de notre part aussi sincère, aussi totale que la tienne. Nous voudrions entrer plus profondément dans le mystère de ton action de grâces, en y engageant l'offrande de toute notre personne. En suivant ton exemple, nous désirons adresser au Père l'expression de notre gratitude, et prononcer plus fréquemment le merci que nous lui devons pour sa bonté. 

Christ, si empressé à rendre grâces, Nous te louons et nous te remercions. En offrant au Père la parfaite action de grâces, tu nous entraînes dans la même voie, et partages avec nous la disposition la plus fondamentale de ton Cœur eucharistique. 

Prière pour le monde

Pour suivre ton élan d'action de grâces, Jésus, nous te prions :
- Pour tous les hommes, afin qu'ils découvrent les bienfaits du Père et lui adressent leur merci, nous te prions...
- Pour tous les chrétiens, afin qu'ils apprécient les dons de la grâce et fassent monter vers le Père, avec toi, leur gratitude ;
- Pour ceux qui protestent contre la volonté du Père ou la critiquent, afin qu'ils puissent reconnaître plus facilement sa bonté ;
- Pour ceux qui oublient de dire merci, afin que l'Eucharistie les stimule à l'action de grâces.

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui nous combles de tes bienfaits et nous les fais admirer plus spécialement dans l'Eucharistie, accorde-nous la grâce de t'en remercier comme nous y invite le Cœur eucharistique de ton Fils Jésus-Christ Notre Seigneur. 


Cinquième jour de la neuvaine « Demeurez en moi » (Jn 15, 4) 

Lecture : Jn 15, 4-5

« Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut de lui-même porter du fruit s'il ne demeure pas sur la vigne, ainsi vous non plus si vous ne demeurez pas en moi. Je suis la vigne, vous les sarments. Celui qui demeure en moi, comme moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit, car hors de moi vous ne pouvez rien faire. » 

Prière méditative

Seigneur Jésus, Tu as prononcé ces paroles lors de la dernière Cène parce que, par l'Eucharistie, tu désires demeurer en nous, afin que nous demeurions en toi. Au moment où tu allais quitter tes disciples, tu leur as fourni la meilleure possibilité de rester unis à toi, comme toi-même tu voulais leur rester uni. En instituant l'Eucharistie, tu offrais un vin spirituel qui était ton propre sang. Tu es plus que ce vin, car tu es la vigne qui produit le vin. C'est à cette vigne que nous devons rester attachés, pour recevoir sans cesse la force de ta vie. En demeurant en toi, nous pourrons nous-mêmes produire du fruit, avoir une existence féconde qui enrichisse spirituellement les autres et le monde entier. Puisque tu as voulu demeurer parmi nous, nous désirons accueillir ta présence permanente en t'adorant. Puisque tu as voulu demeurer en nous, nous te demandons de faire de nous un temple où tout notre être te soit consacré. 

O Christ qui demeures, Nous te louons et nous te remercions d'avoir voulu demeurer en nous, de manière à nous faire demeurer en toi, et à nous faire goûter l'intimité de ton Cœur eucharistique. 

Prière pour le monde

En réponse à ta recommandation de demeurer en toi, Jésus, nous te prions:
- Pour que tous les hommes soient plus puissamment attirés à toi et découvrent ton Eucharistie ;
- Pour que tous les chrétiens désirent demeurer en toi, en te recevant dans l'Eucharistie ;
- Pour tous ceux qui cherchent une source permanente de vie, afin qu'ils la trouvent dans le don eucharistique,
- Pour ceux qui se dévouent à ton royaume, afin qu'ils demeurent attachés à toi par l'Eucharistie et produisent ainsi des fruits abondants.

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui nous as envoyé ton Fils pour qu'il habite notre monde, fais-nous répondre au désir de son Cœur eucharistique de demeurer sans cesse en nous, et accorde-nous la grâce de demeurer toujours en lui, ton Fils Jésus- Christ Notre Seigneur. 


Sixième jour de la neuvaine «Aimez-vous les uns les autres» 

Lecture : Jn 13, 34-35

« Je vous donne un commandement nouveau : vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: Si vous avez de l'amour les uns pour les autres. » 

Prière méditative

Seigneur Jésus, C'est lors de l'institution de l'Eucharistie que tu énonces le grand commandement qui doit gouverner la vie de tes disciples. Tu désires par- dessus tout que ceux que tu avais tant aimés s'aiment entre eux, et tu veux leur en donner la force par l'Eucharistie. Par la vie de ton Corps et de ton Sang, tu procures à tes disciples un amour capable de surmonter toutes les querelles.
Chaque jour, tu offres à ceux qui se nourrissent de toi une nouvelle ardeur à garder l'union, la bonne entente, et à tout faire pour éviter les divisions. En recevant cette force d'amour, nous voulons réaliser le grand idéal que tu nous as proposé, de telle manière que l’on reconnaisse en nous tes disciples. 

O Christ, foyer d'amour, Nous te louons et te remercions de nous communiquer la flamme d'amour de ton Cœur eucharistique, et d'allumer en chacun de nous une charité sincère et sans limites. 

Prière pour le monde

En réponse au grand commandement que tu nous as laissé en instituant l'Eucharistie, Jésus, nous te prions :
- Pour tous les chrétiens, afin que l’on puisse les reconnaître comme tes disciples à leur comportement d'amour ;
- Pour tous ceux qui sont engagés dans des luttes ou des guerres, afin qu'ils trouvent en toi la force de vivre en paix ;
- Pour les pasteurs de 1'Eglise, afin qu'ils remplissent leur mission avec la charité qui jaillit de chaque Eucharistie ;
- Pour tous ceux qui sont animés de sentiments de haine ou de vengeance, afin qu'ils apprennent de toi, par l'Eucharistie, la bonté et le pardon.

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui désires une profonde union entre tous tes enfants, aide-les à croître sans cesse dans la charité et à en trouver la source dans le Cœur eucharistique de ton Fils Jésus-Christ Notre Seigneur. 


Septième jour de la neuvaine « Je vous ai lavé les pieds » (Jn 13, 14) 

Lecture : Jn 13, 13-15

« Vous m'appelez Maître et Seigneur, et vous dites bien, car je le suis. Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns les autres. Car c'est un exemple que je vous ai donné, pour que vous fassiez, vous aussi, comme moi j'ai fait pour vous. » 

Prière méditative

Seigneur Jésus, Tu aurais eu le droit de te faire servir, toi qui possèdes la toute- puissance de la divinité. Tu as adopté l'attitude opposée, celle qui consiste à servir. Tu as voulu nous témoigner l'amour le plus humble, le plus disponible, celui qui se manifeste de la façon la plus extrême dans l'Eucharistie. A l'occasion de l'institution de l'Eucharistie, tu as accompli un geste inoubliable, en lavant les pieds de tes disciples. C'était la tâche des serviteurs, et c'est en serviteur que tu as inauguré le repas où tu voulais donner à tous ton Corps et ton Sang en nourriture et en breuvage. Tu as recommandé à tes disciples, qui s'étaient querellés pour occuper la première place, de chercher plutôt la dernière, en imitant ton zèle à servir. Nous voudrions recueillir cette recommandation et la mettre en pratique, en nous abstenant de toute revendication ambitieuse et en nous mettant humblement au service de tous.

O Christ, Toi qui t'es fait notre serviteur, Fais passer en nous, par ton Eucharistie, ta disposition d'humble service, qui nous rende de plus en plus disponibles dans l'aide que nous procurons à nos frères. 

Prière pour le monde

En ayant devant les yeux le geste par lequel tu as lavé les pieds de tes disciples, Jésus, nous te prions :
- Pour tous les chrétiens, afin qu'ils soient de plus en plus empressés à servir leurs frères, nous te prions ;
- Pour les pasteurs de 1'Eglise, afin que, loin de rechercher les honneurs, ils aient une sincère humilité dans le service ;
- Pour tous les hommes, afin qu'ils regardent et assument leur travail comme un service de la société ;
- Pour tous ceux qui par vocation spéciale se vouent au service des déshérités, afin qu'ils persévèrent dans leur générosité.

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui es le premier à servir l'humanité par ton humble amour, donne- nous la grâce d'entrer dans les dispositions d'humble service du Cœur eucharistique de ton Fils Jésus-Christ Notre Seigneur. 


Huitième jour de la neuvaine « Donner sa vie » (Mc 10, 45) 

Lecture : Mc 10,45 ; Jn 10, 11

« Le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude » (Mc 10, 45 ; Mt 20, 28). « Je suis le bon pasteur; le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis » (Jn 10, 11). 

Prière méditative

Seigneur Jésus, Tu as poussé le service jusqu'au bout en offrant pour l'humanité le sacrifice de ta vie. Comme notre bon pasteur, tu n'as pas hésité à faire l'offrande suprême qui manifesterait d'une manière décisive ton amour. Tu désirais procurer à tous, dans ta mission de pasteur, abondance de vie : c'est ce désir qui t'a animé dans l'institution de l'Eucharistie.
Pour te donner à nous entièrement, en nourriture et en breuvage, tu devais d'abord consommer le sacrifice de la Croix, afin qu'il se reproduise dans le mystère eucharistique. En renouvelant sans cesse ton offrande, tu nous invites à nous unir à cette offrande, à nous offrir personnellement avec toi au Père. Nous voudrions accueillir cette invitation, et offrir toutes les peines de notre vie en sacrifice uni au tien.

O Christ notre Sauveur, Nous te louons et te remercions pour la générosité de ton sacrifice; fais-nous participer à l'élan d'offrande de ton Cœur eucharistique. 

Prière pour le monde

Pour nous unir à ton offrande eucharistique, Jésus, nous te prions :
- Pour tous les chrétiens, afin qu'ils prennent part à l'Eucharistie en s'offrant eux-mêmes avec toi ;
- Pour les pasteurs de l'Eglise, afin qu'ils offrent tous les sacrifices demandés par l'accomplissement de leur mission ;
- Pour les personnes qui se sont liées à toi par une consécration spéciale, afin qu'elles vivent cette consécration dans un esprit d'offrande ;
- Pour ceux qui ont de lourdes peines à porter, afin qu'ils aient le courage de tout offrir ;

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui as donné ton Fils en sacrifice pour le salut de l'humanité, accorde- nous la grâce d'entrer pleinement dans l'offrande du Cœur eucharistique de ton Fils Jésus-Christ Notre Seigneur. 


Neuvième jour de la neuvaine « Votre joie, nul ne vous l'enlèvera » 

Lecture : Jn 16, 20-22

« En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, et le monde se réjouira ; vous serez tristes, mais votre tristesse se changera en joie. La femme, sur le point d'accoucher, est dans la douleur parce que son heure est venue ; mais lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus des douleurs, dans la joie qu'un homme soit venu au monde. Vous aussi, maintenant, vous voilà tristes ; mais je vous reverrai de nouveau et votre cœur sera dans la joie, et votre joie, nul ne vous l'enlèvera ». 

Prière méditative

Seigneur Jésus, Ta principale intention était de communiquer à tes disciples la vie et la joie de ta résurrection. Le sacrifice est un passage à cette vie et à cette joie. Par l'Eucharistie, c'est ton Corps et ton Sang de ressuscité que tu nous donnes en nourriture et en breuvage : ta vie jaillissante, pleine de joie nouvelle, entre en nous. Toutes nos peines sont destinées à être transformées en une joie d'autant plus profonde que la souffrance a été vive. Lorsque tu viens en nous par la communion eucharistique, tu transformes nos tristesses en joie et tu nous fais vivre le mystère exaltant de ta résurrection. Nous désirons nous laisser remplir par toi de cette joie qui domine toutes nos épreuves.

O Christ ressuscité, Nous te louons et te remercions d'avoir voulu, par ton Cœur eucharistique, nous procurer un bonheur qui annonce le bonheur de l'éternité. 

Prière pour le monde

Pour accueillir tout le bonheur de ton Eucharistie, Jésus, nous te prions :
- Pour tous les chrétiens, afin qu'ils s'ouvrent à la joie de ton Eucharistie et qu’ils en vivent, nous te prions...
- Pour tous ceux qui sont dans la tristesse, afin qu’ils trouvent dans ton Cœur eucharistique une source de joie ;
- Pour ceux qui sont abattus et découragés, afin qu’ils reprennent de la vigueur par la communion eucharistique ;
- Pour ceux qui se livrent à une activité apostolique, afin qu'ils
remplissent leur mission avec joie et enthousiasme.

- Intentions libres. 

Oraison finale

Père, toi qui désires partager ton bonheur avec tous tes enfants, aide-nous à le recevoir comme il nous est offert par le Cœur eucharistique de ton Fils Jésus- Christ Notre Seigneur.